Tu la sens venir la musique du : « si on reconfine c’est à cause de ceux qui se sont pas fait vacciner au jour d’aujourd’hui » ?

Mate l’orchestre qui commence a s’installer ha ha , même toi qui lis ce toot en mode : « bin oui c’est évident que c’est de leur faute »

Follow

@Roland si tu as des contres arguments, c'est une bonne idée de les donner. Parce que quand je lis ça lavoixdunord.fr/1041680/articl

J'ai tendance à être d'accord avec ton postulat.

@Oupsman Tu te rappelles de tous ces articles qui sont sortis pour debunker justement les gens qui disaient : « le vaccin ne sert à rien car les gens peuvent tomber malade » (et c’est normal)

Celui-ci est très intéressant : ouest-france.fr/sante/virus/co

1.Aucun pays n’a atteint la couverture maximale à 100%.Ce chiffre me paraît impossible à atteindre, même pour Israël qui était à 60% le mois dernier, pour tout un tas de raisons sérologiques, idéologiques, logistiques etc

(A suivre)

@Oupsman
Donc opposition idéologique mise à part, même quand on est pas fondamentalement anti-vaccin c’est quand même extrêmement compliqué qu’en juillet 2021 100% des français soient vaccinés. Par exemple ceux qui ont contracté le virus, ceux qui ont des anticorps, des risques élevés de trombose, pas accès aux informations etc….

2. Comme le souligne l’article, le vaccin n’est pas efficace à 100%. Attention c’est pas un reproche c’est normal. Aucun vaccin l’est…

(A suivre)

@Oupsman

Le corollaire de ça c’est que parmi les gens qui transmettent le virus il y’aura une quantité de non vaccinés et il y’aura une quantité de vaccinés. Les proportions sont moindres, comme le souligne l’article (j’y reviendrai) mais ça signifie aussi que dans la transmission du virus le facteur vaccin (s’il n’est pas négligeable), n’est absolument pas le seul à prendre en compte.

Les fameux « gestes barrières » et leur délaissement a sans doute une grande part

(A suivr

@Oupsman Pour finir:
3. Les chiffres de la France ne sont pas fournis. Difficile alors de tirer des conclusions
4. L’exemple théorique de l’article te montre que la part des vaccinés sur la population de gens déployant des nouveaux cas peut atteindre 50%. En Israël elle était de 40 quand l’article a été écrit
5. Ce qui pourrait aller dans ton sens c’est le taux d’incidence du royaume uni (fin d’article) elle montre que ce taux est 5 fois plus élevé chez les personnes non vacciné

@Oupsman
Si la part des vaccinés parmi les malades ne peut être le seul critère pour déterminer que « le vaccin ne sert à rien » (postulat de l’article), la part des non vaccinés parmi les malades ne peut pas être la seule variable d’ajustement d’un jugement définitif qui dirait :
« C’est de la faute des non vaccinés »

Beaucoup d’autres éléments que la vaccination rentrent en ligne de compte.

(Fin)

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!