ah ouf, on apprends que le blocage de contenus via le DNS se fait via un déréférencement Facebook
#Sauvés

tokensinvaders.com/2019/04/09/

@ashgan Déjà, le premier schéma est faux (le nom de domaine, c'est le truc complet).

@bortzmeyer tout l'article est a l'avenant.
j'ai pas pensé a poser un CW pour les petits cœurs fragiles 😔

@ashgan « Il vous est possible aussi d’acheter des noms de domaine gratuit » Il est aussi fort en économie qu'en #DNS !

@ashgan Et en droit, donc ! « Il existe aussi une autre manière de censurer, du faite de la centralisation des noms de domaines (TLD) auprès de l’IANA il est techniquement possible de leur demander de supprimer du registre une valeur.

Du jour au lendemain il serait possible de supprimer le nom de domaine google.fr par exemple. » Il n'a vraiment rien compris au DNS...

Follow

@bortzmeyer @ashgan je vais dire une connerie, mais si "on" demande à l'afnic de supprimer Google.fr des serveurs gérant le .fr, il se passe quoi ?

@Oupsman @ashgan Tout dépend qui est le « on ». Dans l'article, ils disent que l'IANA peut le faire (ils n'ont pas compris que le DNS était décentralisé) et, là, clairement, c'est faux. (Ils mélangent la racine et le TLD, entre autres erreurs.)

Après, si c'est une injonction d'un tribunal français suite à un jugement, c'est autre chose.

@Oupsman @bortzmeyer probablement rien si tu demande a l'IANA, comme l'article le suggère.
a l'afnic, ça devrait plutôt dépendre d'une injonction d'un tribunal, non?

Sign in to participate in the conversation
Mastodon

Private instance, just for fun.